Créer son projet de naissance à l’aide des photos d’accouchement

· Partie 1 : Pourquoi ? ·

Quand j’étais enceinte de mon fils, je savais que je voulais accoucher le plus naturellement possible. Bien avant même la rédaction de mon projet de naissance, j’avais déjà des idées assez claires et mûries sur la question. Je voulais vivre une naissance naturelle, physiologique, sans péridurale et avec les moins d’interventions médicales possible. J’avais tout simplement cette envie très-très forte en moi malgré la peur et l’appréhension face à l’inconnue, la douleur comme tout le monde le dit (“Tu enfanteras dans la douleur !”), et les complications éventuelles. J’avais la conviction que c’était mon chemin. Je savais que je voulais vivre cette expérience dans ma vie.

Et je prenais toutes les décisions liées à la naissance en me basant sur cette envie d’un accouchement naturel. J’avais la chance que mon partenaire me soutenait et me suivait dans mes choix, même s’il était moins convaincu et déterminé que moi.

Projet de naissance Femme enceinte Accouchement naturel

Nous avons ainsi choisi une maternité “Ami des bébés”, même si elle était à une heure de route de chez nous. Le fait que je m’y suis sentie écoutée, soutenue et rassurée était plus important que la distance. J’avais une très bonne sage-femme avec une approche naturelle et douce, à 5 minutes à pied, qui est d’ailleurs une des rares sages-femmes aad en France. Lors de ses séances de préparation à la naissance, j’ai connu trois autres futures mamans avec qui on devenait amies.

Je voulais allaiter mon enfant et je me sentais prête à me lancer dans l’aventure grâce aux nombreux livres que j’ai lus sur le sujet. Je faisais du yoga prénatal, j’allais régulièrement en piscine, je suivais des séances d’hypnonatal. Je me sentais bien préparée, entourée et informée.

Sauf que je ne regardais que des émissions Baby Boom à la télé. J’étais parfois très émue et j’avais des larmes aux yeux : j’avais alors hâte d’être enfin à la salle de naissance ! Et parfois j’étais choquée, bouleversée et ma peur est multipliée. C’est une véritable horreur de donner naissance ! Comment je vais y arriver ?? C’était vers le 8ème mois de grossesse où je me suis dit finalement qu’il fallait que j’arrête de regarder ces émissions pour laisser la place à ma propre histoire.

Ce n’est pas parce que les images du Baby Boom soient néfastes. Même si à l’époque je ne connaissais pas encore cet article de Naturellemaman, je ne dirais pas aujourd’hui que les futures mamans ne devraient surtout pas regarder Baby Boom, bien au contraire ! C’est très-très bien de connaître la réalité de nos hôpitaux et de savoir comment déroulent les naissances dans ces établissements. Il est vrai que la péridurale est généralisée et que nos services sont souvent débordés ! Il est vrai que les mamans se sentent souvent dans une usine à bébé et qu’elles sortent de la maternité avec des regrets. (C’était en tout cas mon cas.) Mais, quand je regardais ces émissions étant enceinte, même en voyant des femmes accoucher sous péridurale, je me sentais renforcée dans l’idée que moi je n’en voulais pas. Contradictoire ?

Le vrai problème avec Baby Boom à mon avis c’est qu’il ne montre qu’un seul visage de la naissance : celui de l’hôpital, médicalisé, standardisé, rythmé par des protocoles. Il y a pourtant tellement d’alternatives dont on ne connait pas l’existence et que l’on ne croit même pas imaginable ou envisageable. C’est parce que tout ce qu’on a comme bagage visuelle sur l’accouchement est constitué (des images des cours d’éducation sexuelle) des scènes de film et de série de masse : la femme hurle, panique, transpire, souffre, et elle est dans un état complètement vulnérable et sans espoir. Son entourage court dans tous les sens, crie et panique également, et la future maman se retrouve alors délaissée, même parfois ridiculisée. Quelle expérience terrifiante !

Prenons mon exemple : même si j’avais une sage-femme accompagnant des femmes qui choisissent d’accoucher à domicile, je n’avais même pas considéré la possibilité de donner naissance chez moi. Même pas pour une milliseconde. On accouche à la maternité. Point. Est-ce que c’est parce que c’était ma première grossesse ? Est-ce que c’est les images et les normes de notre société qui m’ont tellement influencée ?

Sachez donc qu’il existe d’autres voies pour donner naissance ! Élargissez votre champs de vision dans le sens concret et aussi figuré du terme : regardez beaucoup d’images de différents types et formes d’accouchement. Vivement l’internet où on peut facilement retrouver le travail des photographes et vidéastes de naissance du monde entier.

Pour vous aider, j’ai préparé un tableau Pinterest avec une sélection d’images que j’admire. Mais n’hésitez pas à faire votre propre recherche, sur instagram, google ou youtube, vous verrez tant de possibilités !

Non seulement vous découvrirez des choses qui se font et que vous n’avez peut-être jamais imaginé exister auparavant, mais vous aurez également des émotions en réaction à ce que vous voyez, et saurez donc tout de suite si c’est quelque chose qui vous intéresse à inclure dans votre projet de naissance ou pas.

De quoi je parle ? Je parle des différentes possibilités d’antidouleur ! Savez-vous qu’en alternative de la péridurale il existe le gaz hilarant, des différentes positions et massages, le bain, l’acupuncture, etc. ? Je parle aussi des différents lieux où on peut donner naissance : en maternité, certes, mais aussi en maison de naissance, sur plateau technique ou à domicile avec une sage-femme libérale ou même tout seul ! Et je parle encore de plein de choix possible que vous devriez considérer pour finaliser votre projet de naissance et que moi personnellement j’ai ignoré à l’époque et que je regrette profondément. Qui souhaitez-vous avoir à vos côtés ? Quelle ambiance pourra vous aider à vous détendre ? De quoi voudrez-vous vous nourrir ? Comment souhaitez-vous accoucher votre placenta ?

J’ai personnellement une préférence pour les photos d’accouchement par rapport aux vidéos car les images fixes sont hors-temps et donc laissent plus de temps à contempler chaque détails. Elles transcrivent l’événement dans un espace intemporel et universel. Elles permettent mieux, à mon sens, d’infuser cette idée que la naissance peut réellement être douce, magnifique, naturelle, et tout simplement NORMAL.

Découvrez l’histoire en images de cet accouchement à domicile que j’ai eu le grand honneur d’immortaliser :

Et si vous préférez la vidéo, je vous propose celle-ci qui m’a tellement marquée que j’ai changé de carrière et me suis spécialisée en reportage d’accouchement :

Et pour terminer, je vous conseille également de regarder le film Enchantement, documentaire sur l’accouchement disponible intégralement et gratuitement sur youtube ainsi que la suite de cet article pour savoir comment utiliser concrètement les images pour créer votre projet de naissance.

À très vite !

Related Posts

Inscrivez-vous à la newsletter mensuelle

Recevez les nouveautés du blog, des idées, des inspirations sur le sujet de la parentalité positive et des offres spéciales dans votre boîte à lettre !

error: Contenu protégé !